Depuis cet été, j’ai eu envie de parler des personnes qui m’inspirent.

J’ai rencontré David en arrivant en Normandie.
Le genre de personnes qui n’a pas les deux pieds dans le même sabot.
J’apprécie l’homme de part ses valeurs, son envie et sa capacité à rassembler autour de son magnifique projet. Il a cette sagesse de l’âge et cette générosité que j’apprécie tellement.

Je l’ai contacté en août afin de pouvoir vibrer au travers d’une ITW les derniers jours avant son premier UTMB mais aussi les jours qui ont suivi et surtout pour qu’il nous parle un peu de lui.

Ton Aventure autour de ce légendaire Mont-Blanc m’a fait vibrer mais aussi encore une fois beaucoup inspiré.

Merci à toi d’avoir répondu à ces quelques questions :

Quentin – Peux-tu te présenter?

David – Je m’appelle David LEPROVOST, j’ai 44 ans, normand d’origine.
Je vis à Montville avec ma compagne et nos deux filles de 8 et 12 ans.
Je travaille au sein du pôle ressources humaines de la SNCF à Rouen.

Q – Parle-nous du sport et plus particulièrement de la course à pied?

D – Je cours depuis 2010, auparavant j’ai fait pas mal de VTT et j’ai commencé à courir après ma deuxième fracture de la clavicule. Je continue quand même à rouler un peu afin de compléter mes entrainements : 60h depuis janvier pour 210 à pied.

La grande partie de mes séances d’entrainement se passe en forêt Verte car j’ai la chance d’habiter au bord du GR210.

Ce qui m’inspire le plus, c’est de passer du temps dans la nature.

Q – Quels sont tes futurs projets?

D – Mon projet le plus proche c’est l’UTMB dans 2 jours !

Après cette belle aventure, je vais m’accorder du repos et j’ai pris la décision de ne mettre aucun dossard en 2019 pour profiter du temps qui passe et préparer des OFF qui me trotte dans la tête.

Q – Présente-nous ton projet de l’Ultra Trail Autour de Rouen?

D – En 2015, Thomas Lorblanchet, une des figures du trail en France, a réalisé un OFF dans le Massif Central qui m’a donné envie de créer le mien : partir de chez moi pour parcourir toutes les forêts de l’agglomération de Rouen et revenir chez moi après une balade de plus de 100km.

J’ai réfléchis à mon Tour De Rouen fin 2015 puis j’ai fait un premier repérage à VTT en mais 2016 et je me suis lancé en 2017 : http://www.psn-preaux.fr/actualite-ultra-trail-autour-de-rouen-696.html

A la première, ma boucle a fait 95km pour 1600m+ avec de nombreux kilomètres où j’étais seul.

Cette année ce fut mon deuxième Tour De Rouen avec cette fois dix Trailers Normands au départ de chez moi pour un objectif de 110km en moins de 15h : http://www.psn-preaux.fr/actualite-ultra-trail-autour-de-rouen-832.html

Cela a été une superbe journée avec des moments géniaux et un vrai esprit de partage.

Tout simplement, le projet OFF dont je rêvais !

Q – Ta vision du OFF?

D – Après quelques dossards sur des trail allant de 30 à 170km, j’ai envie de partager les chemins en OFF car c’est pour moi l’essence même du Trail-Running : des copains (ou pas !), des chemins et surtout le plaisir d’une balade partagée.

Q – Le mot de la fin?

D – Si on veut obtenir quelque chose que l’on n’a jamais eu, il faut tenter quelque chose que l’on n’a jamais fait!


Ultra-trail auTour De Rouen 2018 => ICI & Ultra-trail auTour De Rouen 2017 => ICI